Simone Veil : femme marquée par l’Histoire, femme marquante de l’Histoire

Publié le Publié dans Portraits de femme

On était là Vendredi matin heureuse à la perspective du week end, à penser à notre brunch du dimanche (plutôt qu’à nos emails) et puis sans crier gare, une notification s’est affichée : Simone Veil est décédée à l’âge de 89 ans. La tristesse et le trouble sont venus très vite remplacer la gaieté qui régnait : Comment était-ce possible ? Nous la pensions immortelle désormais elle fait partie de ces Immortelles.

Au sein d’Entr’elles nous ne sommes ni historiennes ni journalistes mais nous avons voulu à travers cet article lui rendre hommage, à notre façon.

 

Femme marquée par l’Histoire, femme marquante de l’Histoire

Simone Veil a fait partie de ces nombreuses victimes déportées au camp de concentration d’Auschwitz. Elle y survivra ainsi que ses deux soeurs contrairement au reste de sa famille. Sa motivation et son envie de se battre la guident et dès lors, elle s’inscrit à Science Po Paris. A l’aube des années 1960, elle fait ses premiers pas auprès du Mouvement Républicain Populaire puis devient une dizaine d’années plus tard, la première femme secrétaire générale du Conseil supérieur de la magistrature. Au milieu des années 70, Simone Veil entre au gouvernement et devient Ministre de la Santé sous la présidence de Valérie Giscard d’Estaing. La suite, vous la connaissez. A une époque où le planning familial pratiquait des avortements clandestins, elle prend le taureau par les cornes au nom des femmes et décide, le 26 Novembre 1974, de présenter à l’assemblée un texte de loi pour la dépénalisation de l’avortement : la loi Veil.Cette loi sera promulguée le 17 Janvier 1975. Elle viendra compléter alors la loi Neuwirth, qui a légalisé la contraception et fut mise en application à partir de 1972.

 

Son héritage

Aujourd’hui grâce à Simone Veil, selon l’Ined (l’institut national d’études démographiques) près de 200 000 femmes bénéficient de ce droit : celui de pouvoir choisir. Elle a oeuvré pour que nous femmes, puissions avoir la pleine maîtrise de notre corps et de manière générale, de notre vie.

Simone Veil est une femme qui a osé dire face à “ une Assemblée presque exclusivement composée d’hommes” qu’être enceinte pouvait être une fatalité. Elle a osé dire face à une assemblée où seulement 12 personnes étaient concernées que parfois l’IVG était la seule solution et qu’il ne fallait en aucun cas blâmer les femmes pour cela. Simone Veil a fait preuve d’un courage immense et a porté son projet coûte que coûte sans jamais perdre de vue son objectif. Elle était ambitieuse, déterminée et n’a jamais rien laissé l’ébranler.

Aujourd’hui, nous toutes devons porter son héritage à notre échelle : ne jamais perdre de vue nos objectifs, même si cela signifie aller à contre courant. Il n’est pas toujours évident de se faire entendre dans un cadre professionnel, et tout particulièrement dans les milieux où les femmes sont en minorité. Chaque injustice, chaque remarque sexiste ou sous-entendu libidineux teinté de misogynie doit faire l’objet d’un réel procès moral. Et si jamais vous vous dites que vos actions sont vaines, souvenez-vous de la phrase du Dalai-Lama : « Si vous avez l’impression que vous êtes trop petit pour changer quelque chose, essayez donc de dormir avec un moustique. Vous verrez lequel des deux empêche l’autre de dormir. »

– Entr’elles London –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *