Stop au bashing de Brigitte !

Publié le Publié dans Portraits de femme

Elle est trop vieille, trop présente, a trop de pouvoir…  sa robe est trop bleue, trop courte… elle est attirée par ce qui brille, les people… sa relation avec Emmanuel est fausse, ils jouent la comédie… Brigitte, tu déranges !

Tu déranges une France qui s’accroche à un pseudo idéal du couple et qui est parfois quelque peu coincée… mais si tu avais été un homme de 64 ans élu président au côté d’une femme de 39 ans, nous n’aurions vu aucun papier sur ce sujet ! Regardons de l’autre côté de l’Atlantique, même différence d’âge mais dans ce cas la femme est plus jeune, rien de fâcheux… En revanche, les médias ont trouvé une autre raison pour prendre la Première Dame des États-Unis pour cible en mettant en avant son côté superficiel. Mais toi Brigitte, on ne dit pas que tu es une femme très cultivée qui aime par-dessus tout la littérature. Et oui, notre Première Dame est intelligente, et est une source d’inspiration pour nous les femmes.

C’est cet amour de la littérature qui vous a rapproché toi et Emmanuel. Vous avez vécu caché à cause de son jeune âge et vous avez affronté vos entourages ! Quelle pugnacité ! L’amour a été plus fort que les « qu’en-dira-t-on ». Une vraie histoire d’Amour comme celle que tu as enseignée lorsque tu étais professeure de théâtre.

Vos proches définissent votre couple comme très fusionnel, Emmanuel ne peut pas passer une heure sans te voir, il a besoin de ton regard pour avancer. Le syndrome d’Œdipe que tout bon psychanalyste pourrait mettre en avant est peut-être vrai, et alors… vous semblez si heureux ensemble ! Tu es son pôle de réassurance, tu l’accompagnes et suis ses choix. C’est très courageux de ta part, et tu as aussi mis ta vie professionnelle de côté pour lui et sa carrière, car tu crois en son avenir. Cela ne fait pas de toi une antiféministe, qui suit son mari et qui n’agit pas… au contraire tu as choisi ta vie et celle que tu voulais avoir malgré toutes les épreuves, et c’est cela être féministe (à bon entendeur).

Tu as toujours fait preuve d’adaptation à de nouveaux environnements comme les secteurs de la banque d’affaires et de la politique (qui sont loin d’être accessibles !). C’est ton optimisme et ta gaité qui t’ont toujours permis d’avancer dans la vie, et de te sentir bien malgré des univers à mille lieux de ton éducation et de tes origines sociales.

Brigitte, à Entr ‘elles, on te souhaite bonne chance pour ton nouveau rôle de Première Dame de France. Ta grande empathie et capacité de créer un climat chaleureux, ta simplicité désarmante et ta fraîcheur feront oublier tous les préjugés que les gens ont sur toi. Reste comme tu es et prends soin de notre cher nouveau président car derrière tout grand homme se cache une grande femme, et pour nous les français, c’est toi Brigitte.

– Entr’elles London –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *